KESSE.png

KESSE SOUMAHORO

Je suis un artiste ivoiro canadien, autodidacte vivant à Montréal. J’ai commencé à dessiner en 2018, à la vue d’affiches électorales dans la rue. À ce moment-là, j’écoutais quotidiennement des vidéos de motivations et je me suis demandé pourquoi ces messages n’étaient pas autant répandus dans les rues comme le sont les publicités, qui nous poussent à consommer, mais qui nous valorisent très peu. J’ai alors commencé mon projet PASSELEMOT, en recyclant, dessinant sur les affiches électorales pour ensuite les installer dans les rues de la ville pour inspirer, motiver les passants. Mon but étant de propager un message positif d’amour, d’espoir, de tolérance et de vivre ensemble.

 
A.jpg

NOIRE ET FIÈRE

Cette œuvre fut conçue à l’hiver 2019 avec l’envie d’illustrer que même dans l’adversité, on est capable de garder la tête haute. Malgré que notre combat contre le racisme soit un long chemin, la patience reste toujours la meilleure solution pour un monde nouveau. Par le signe du wakanda, j’ai voulu mettre en opposition la main blanche et la noire au sein d’un même geste. Ainsi, je souhaiterais que les personnes retiennent que la beauté de l’être humain se trouve aussi dans ces paradoxes.

300$

 
B.jpg

J'AIME TA BELLE PEAU NOIRE

J’ai créé cette œuvre pour la marche Black lives matter organisé à Montréal le 7 juin 2020. Pour ma part, ce fut une période assez éprouvante émotionnellement. J’aurais voulu mettre encore plus de mots pour montrer à quel point on étouffe face à de telles situations. C’est pourquoi, j’ai estimé utile de mettre le texte de Nelson Mandela qui exprime vraiment que c’est une question d’éducation, d’enseignement et qu’il faut que la société y mette de l’effort de façon quotidienne si on veut que le racisme cesse.

300$

 
C.jpg

TU ES SPÉCIALE

À travers cette œuvre, j’ai voulu valoriser au maximum la gent féminine qui contribue grandement à notre société. On connaît tous une femme aux multiples facettes. Il me semble essentiel d’aider à faire briller les femmes noires qui subisse beaucoup de pression visiblement invisible chaque jour. Notamment, par les normes de beauté qui touchent leur morphologie, leurs cheveux et la mise en valeur des yeux clairs. De plus, je dois vous l’avouer il m’est plus facile de dessiner des visages de femmes étant moi-même entouré plus de femmes que d’hommes.

300$